Rentrée académique le 10/09/2018 

Description

UN METIER DU FUTUR !

Quel est le but final de ce graduat ?
En 3 ans, vous obtenez un diplôme de Bachelier en optique-optométrie afin de :

  • Travailler comme salarié ou représentant dans une entreprise ou un magasin spécialisé
  • Ouvrir son propre commerce grâce au certificat de gestion qui est inclus dans la formation

Opticien-optométriste ?
L’optique et l’optométrie sont deux sciences complémentaires, la première détermine les propriétés de la lumière, la deuxième analyse et étudie les phénomènes de la vision (myopie, hypermétropie, presbytie, astigmatisme, strabisme, problèmes d’apprentissage scolaire,…).

L’opticien se spécialise dans le placement des verres correcteurs (Il exécute la prescription d’un spécialiste de la vision).

L’optométriste mesure l’acuité visuelle, détermine la formule des verres correcteurs et prend en charge l’adaptation des lentilles de contact.
Dès lors, pourquoi ne pas rassembler ces deux disciplines en une seule, ce qui donna naissance à la formation d’opticien-optométriste.

En quoi consiste exactement l’optométrie ?
L’optométrie est la science de la vision. Elle permet de faire le bilan de vos capacités visuelles et de compenser, si nécessaire, les lacunes dépistées et ce par les nombreux moyens à disposition : lunettes, lentilles, etc.

Quelle différence y a-t-il entre la vue et la vision ?

La vue est l’un de nos cinq sens, celui qui permet de discerner les objets. L’acuité visuelle, s’exprime en dixième ou en pourcentage.

La vision est l’ensemble des fonctions qui permettent d’intégrer l’information visuelle de manière adéquate et optimale.

Les notions de vue et de vision peuvent aisément être illustrées de la manière suivante : Une personne possédant une acuité visuelle de 10/10 (excellente vue) peut parfaitement lire un texte, mais peut, par contre, ne pas être en mesure de maintenir pendant plus de 10 minutes sa concentration sur son livre ou sur son PC (problème de vision).

A qui s’adresse le bilan optométrique ?

  • Devez-vous souvent vous relire ?
  • Vous arrive-t-il de vous tromper de ligne ?
  • Avez-vous l’impression que les lettres bougent ?
  • Vous faut-il beaucoup de temps pour lire un texte ?
  • Etes-vous gêné par la lumière ?
  • Eprouvez-vous des difficultés à maintenir votre attention ?
  • Ressentez-vous de la fatigue lorsque vous lisez ?

Si vous répondez « oui » à plusieurs questions, il est souhaitable de faire un bilan optométrique de votre vision.
A l’étranger :
Notre diplôme est reconnu dans toute l’Europe (excepté GB). Il suffit par exemple comme en France d’introduire un dossier complet auprès du Ministère compétent pour obtenir automatiquement et sans examens supplémentaires l’équivalence du pays concerné.

Notre diplôme est reconnu dans de nombreux pays hors UE: Maroc, Tunisie, Suisse, Canada, etc.

 

Organisation

lea charts symbols

Organisation des cours :

Les cours se donnent en journée du lundi au vendredi, en général de 8h00 à 17h30, de septembre à juin (en tenant compte des congés scolaires officiels).

Programme des cours:

La formation débute en première année essentiellement par des cours théoriques et scientifiques pour se concentrer au cours des deux années suivantes sur la pratique.

En résumé, vous étudierez:

CESOA – Bachelier en Optique-Optométrie –1re année – 2017/2018

UE 71 – FORMATION SCIENTIFIQUE (NIVEAU 1)
18 ECTS – 320 P

Biologie et anatomie générale ……………………………….60 P
Physiologie générale …………………………………………….120 P
Chimie générale ……………………………………………………..60 P
Anatomie oculaire …………………………………………………..80 P

UE 70 – FORMATION MATHEMATICO-SCIENTIFIQUE
14 ECTS – 240 P

Mathématique ……………………………………………………..120 P
Physique   ……………………………………………………………….80 P
Statistiques  …………………………………………………………..40 P

UE 73 – DEONTOLOGIE ET PSYCHOLOGIE
3 ECTS – 50 P

Déontologie et communication ……………………………..15 P
Eléments de psychologie ……………………………………….35 P

UE 75 – TECHNOLOGIE OPTIQUE (NIVEAU 1)
19 ECTS – 400 P

Technologie optique : théorie ………………………………40 P
Technologie optique : travaux pratiques ………….160 P
Optique géométrique …………………………………………140 P
Optométrie théorique …………………………………………..60 P

UE 68 – ANGLAIS TECHNIQUE
80 P

Anglais technique : niveau 1 ……………………………….80 P

UE 83 – STAGE PRATIQUE
3 ECTS – 80 P

CESOA – Bachelier en Optique-Optométrie –2e année – 2017/2018

UE 76 – TECHNOLOGIE OPTIQUE (NIVEAU 2)
14 ECTS – 280 P

Technologie optique : théorie ……………………………….40 P
Technologie optique : travaux pratiques ……………100 P
Optique physique …………………………………………………..60 P
Optique instrumentale …………………………………………..80 P

UE 72 – FORMATION SCIENTIFIQUE (NIVEAU 2)
17 ECTS – 300 P

Séminaire de pathologie appliquée ………………………………..60 P
Chimie appliquée………………………………………………………………80 P
Physiologie et neurophysiologie oculaires ……………………120 P
Optique physiologique : méthodologie spéciale …………….80 P

UE 74 – DEONTOLOGIE ET LEGISLATION PROFESSIONNELLES
5 ECTS – 90 P

Déontologie – histoire de la profession ……………………………25 P
Législation professionnelle…………………………………………………65 P

UE 81 – CONTACTOLOGIE (NIVEAU 1)
11 ECTS – 220 P

Contactologie théorique …………………………………..60 P
Contactologie : travaux pratiques…………………….60 P
Pharmacologie oculaire …………………………………….40 P
Microbiologie appliquée …………………………………….60 P

UE 78 – OPTOMETRIE (NIVEAU 1)
11 ECTS – 220 P

Optométrie : travaux pratiques ……………………………….120 P
Optométrie théorie : éducation visuelle …………………….20 P
Optométrie théorie : théorie ………………………………………80 P

UE 87 – ANGLAIS TECHNIQUE
80 P

Anglais technique : niveau 2 ……………………………………..80 P

UE 84 – STAGE PRATIQUE
3 ECTS – 80 P

CESOA – Bachelier en Optique-Optométrie –3e année– 2017/2018

UE 77 – TECHNOLOGIE OPTIQUE (NIVEAU 3)
3 ECTS – 60 P

Séminaire de technologie optique…………………………20 P
Technologie optique : travaux pratiques …………….40 P

UE 82 – CONTACTOLOGIE (NIVEAU 2)
15 ECTS – 300 P

Contactologie théorique …………………………………………………………………….40 P
Contactologie : travaux pratiques……………………………………………………120 P
Pharmacologie oculaire ………………………………………………………………………40 P
Séminaire de pathologie appliquée …………………………………………………..80 P
Séminaires scientifiques et techniques, y compris yeux artificiels…..20 P

UE 79 – OPTOMETRIE (NIVEAU 2)
11 ECTS – 250 P

Optométrie : travaux pratiques ……………………………….190 P
Optométrie théorie : théorie ………………………………………60 P

UE 80 – OPTOMETRIE SPECIFIQUE
16 ECTS – 270 P

Séminaires méthodologiques d’optométrie spécifique :
Strabologie………………………………………………………………………………………………..40 P
Basse vision, aphakie, pseudophakie, ergonomie et hygiène visuelle…..60 P
Vision des sportifs…………………………………………………………………………………….20 P
Vision des enfants, visuogénèse………………………………………………………………80 P
Education et entraînement visuel…………………………………………………………….40 P
Psychologie de la vision, nouvelles techniques ………………………………………30 P

UE 85 – STAGE D’INSERTION PROFESSIONNELLE
5 ECTS – 80 P

UE 115 ELEMENTS DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE
6 ECTS – 80 P

UE 114 – EPREUVE INTEGREE
12 ECTS – 40 P

 

Contenu des cours :

lea charts symbols

Mathématiques :

Ce cours permet aux étudiants de manipuler avec rigueur, ordre et élégance l' »outil mathématique ».

En analyse les notions de fonctions, de dérivées, d’intégrales sont abordées pour permettre aux étudiants destructurer l’événement scientifique c’est-à-dire à traduire mathématiquement le phénomène physique et inversement à dégager de la relation mathématique sa signification phénoménologique.

La trigonométrie est essentiellement destinée à exploiter les fonctions trigonométriques et les formules qui les relient dans leurs applications les plus courantes en insistant sur celles qui se rencontrent en optique. D’autre part, elle permettra aussi de sensibiliser les étudiants à la variation sinusoïdale (harmonique) indispensable pour une bonne compréhension des phénomènes de l’optique physique.

Le cours de géométrie vise à exercer l’étudiant à la manipulation des propriétés fondamentales de la géométrie dans l’espace, à la construction d’images par symétrie et à la représentation spatiale à deux dimensions. La partie géométrique analytique plane amènera l’étudiant à être capable d’appliquer les propriétés de calcul vectoriel à des situations concrètes puisées dans le domaine de l’optique et d’en traiter les problèmes en exploitant les notions de coniques, de droites, de tangentes et de normales.

Physique :

Ce cours est destiné à revoir les bases de la mécanique nécessaires à une bonne compréhension des mouvements vibratoires et des ondes harmoniques. D’autre part, une étude de la mécanique des fluides apportera aux étudiants les notions essentielles pour aborder le cours de contactologie de 2ème année. Enfin quelques notions de résistance des matériaux, permettront de décrire quelques types de contraintes et de les relier aux déformations.

Optique géométrique :

Etude des phénomènes et des instruments de base de l’optique (miroirs, lentilles,…) essentiellement dans les conditions du stigmatisme approché. L’accent est mis sur l’orientation (exploitation de la relation de Chasles) et sur une technique d’étude efficace : l’association des systèmes centrés.

Psychologie et déontologie :

L’objectif de ce cours est d’expliquer l’implication de la déontologie dans l’exercice de la profession et notamment en ce qui concerne la notion de service et les obligations vis-à-vis du client et des collègues. La partie psychologie est étudiée à partir de situations professionnelles telles que l’accueil et le conseil à la clientèle (publics différenciés), le questionnement lors d’examens de vue et lors de la communication du résultat, les transactions et les relations commerciales, le contexte du travail

Anatomie générale et biologie :

En biologie, les différents constituants de la matière vivante sont abordés aussi bien d’un point de vue cytologique que biochimique. La structure de la cellule eucaryote est étudiée en profondeur ainsi que son cycle de vie, ses métabolismes et son information génétique.L’anatomie générale consiste en l’étude descriptive macroscopique et microscopique des systèmes vitaux, nerveux et squelettique de l’être humain. Ces notions de base s’avèrent être indispensables pour mieux cerner l’organisation et le fonctionnement humain.

Physiologie générale :

Cette science permet d’étudier le fonctionnement des tissus et leurs inter-relations dont notamment les tissus conjonctifs, le sang et l’immunité, les muscles, le système nerveux central et végétatif, le système endocrinien.Ces études de base permettent de mieux comprendre le fonctionnement général du corps et sont nécessaires pour aborder la physiologie oculaire en 2ème année.

Anatomie oculaire :

L’organe visuel n’occupe qu’une petite place anatomique dans le corps humain mais présente une structure très complexe. Le cours d’anatomie oculaire vise donc à fournir aux futurs opticiens-optométristes une connaissance approfondie de la composition du globe oculaire et de ses annexes, des nerfs oculaires, des voies optiques ainsi que le développement embryonnaire de l’appareil visuel.

Chimie générale :

Ce cours a pour objectif d’uniformiser les notions fondamentales de la chimie minérale et organique telles que la structure des atomes et molécules, l’étude des liaisons chimiques, les équations d’oxydo-réduction, les acido-basiques, les nomenclatures minérale et organique, ainsi que l’étude des molécules organiques retrouvées dans la matière vivante. De plus, ces études sont orientées vers les sciences visuelles et illustrées avec des applications servant ainsi de référence pour le cours de chimie appliquée de 2e année.

Statistiques :

L’objectif du cours est de permettre aux étudiants :

        • De lire et interpréter des tableaux de nombres,
          y compris calcul et cumul des pourcentages en vue de résoudre des problèmes
        • De connaître et de définir une série statistique à une ou deux variables
        • De connaître les propriétés de base des probabilités simples et conditionnelles
        • D’estimer la pertinence d’un ajustement linéaire
        • De représenter les séries statistiques.

Optométrie théorique :

Comprend l’étude approfondie des amétropies les plus importantes. Ce cours constitue la base indispensable pour l’acquisition d’un vocabulaire et d’une compréhension des phénomènes rencontrés, tant réfractifs que fonctionnels. Il donne l’occasion à l’étudiant d’entrevoir sa profession future.

Technologie optique théorie :

Ce cours contribue à l’étude théorique de la profession d’opticien. Il reprend donc toutes les connaissances concernant la lunetterie, à savoir, l’étude des matériaux utilisés dans la fabrication des montures, le matériel nécessaire dans un atelier et la fabrication d’un verre simple-foyer mais aussi l’étude approfondie de ces verres pour permettre la réalisation pratique d’une solution optométrique proposée.

Stage pratique :

Permet de mettre l’étudiant en contact avec la vie professionnelle active dès le début de ses études. Il sera amené à observer et à identifier les différentes activités du magasin et pour y participer progressivement sous la direction du maître de stage.

Travaux pratiques de technologie optique :

Ce cours vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les habiletés pratiques nécessaires pour réaliser, après prise de mesures, un équipement respectant les spécifications minimales exigées permettant la vente à la clientèle en justifiant le choix des méthodes de réalisation.

UF1 Anglais :

Revoir et consolider les éléments de base de l’anglais général, développer et améliorer les quatre compétences linguistiques : écouter, parler, lire et écrire. Introduire l’anglais spécifique à l’optique et à l’optométrie par l’usage de textes authentiques. L’accent est mis sur la communication, l’échange d’informations et la familiarisation avec la langue générale, technique et scientifique (compréhensions à l’audition et à la lecture, communication orale et écrite).

lea charts symbols

Optique physique :

Ce cours interprète qualitativement et quantitativement les phénomènes de production d’interférences (dispositifs, dépôts antireflets,…) de diffraction et de polarisation de la lumière. Il est considéré comme le complément indispensable du cours d’optique géométrique pour une bonne compréhension des phénomènes lumineux.

Optique instrumentale :

Par une synthèse géométrique dynamique, ce cours établit les relations comparatives entre les grandeurs (exprimées en unités SI) énergétiques et photométriques, étudie les cas d’application de la photométrie et aboutit à la sensibilité chromatique de l’œil. Il permet d’aborder la description et le fonctionnement des instruments utilisés dans la profession et mis en vente dans les magasins.

Séminaire de pathologie appliquée :

Le but des cours de pathologie est de déceler l’état pathologique d’un oeil le plus précisément possible afin de recommander le spécialiste adéquat au sujet. Les pathologies des paupières, des glandes et voies lacrymales, de la conjonctive et de la cornée sont étudiées sur base de leurs étiologies, symptômes, évolutions et traitements.

Chimie appliquée :

Ce cours a pour objectif d’approfondir les bases théoriques concernant les propriétés des solutions acides, basiques ou salines, les réactions d’oxydo-réduction, de complexation, de précipitation, la chimie des polymères et d’appliquer directement ces notions en contactologie et en lunetterie pour mieux comprendre la structure des matériaux, leurs caractéristiques ainsi que l’utilisation des produits associés.

UF 2 Anglais :

Perfectionner et consolider les quatre compétences linguistiques, développer et renforcer la compréhension et l’utilisation de textes authentiques (littératures technique et scientifique, articles de revues professionnelles, modes d’emploi, instructions, sources multimédias,…). Extraire les informations utiles des différentes sources spécifiques à l’optique et l’optométrie avec de nombreux exercices d’analyse et de synthèse. L’accent sera porté sur l’exactitude des informations extraites ainsi que l’organisation structurée et logique des idées et informations (exercices de compréhension à l’audition et à la lecture, exercices d’analyse et de synthèse, présentations orales et écrites, séances de questions/réponses et débats).

Physiologie et neurophysiologie oculaires :

Ces cours vous fourniront une connaissance approfondie du système visuel en expliquant les rôles, les compositions, les métabolismes, les fonctionnements, les régulations des éléments suivants : les paupières, les larmes, l’appareil lacrymal, la cornée, l’humeur aqueuse, la pression intra-oculaire, les voies pupillaires, le cristallin, la choroïde, le vitré, la rétine et les voies visuelles.

Pharmacologie oculaire :

L’étudiant pourra définir les grands principes de la pharmacologie comme la classification galénique, la pharmacocinétique et la pharmacodynamie. On y décrit l’origine des médicaments et ses formes de présentation, le trajet du médicament depuis son administration jusqu’à son élimination est étudié.

Microbiologie appliquée :

Ce cours permet d’identifier les différents agents infectieux susceptibles de provoquer des maladies ou pouvant être des contaminants lors du port de lentilles de contact. Il permet de mieux comprendre les modes d’action des agents anti-microbiens et de caractériser les différents systèmes d’entretien de lentille de contact afin de les utiliser à bon escient.

Technologie optique théorie :

En continuité avec la première année, l’étude se porte sur les verres double-foyer, progressifs ou autres multifocaux. Le programme comprend également la connaissance des verres à haut indice, asphériques et prismatiques.

Optométrie théorique :

Ce cours assure l’approche théorique des différents tests et moyens instrumentaux dont dispose le praticien tant dans leur fonctionnement et leurs applications que dans la signification des réponses et leur utilisation. Une approche physique, physiologique, psychologique, statique et dynamique, objective et subjective des différents processus et paramètres régissant la fonction visuelle sera réalisée mais aussi la mise en place d’une procédure d’interprétation et d’analyse pouvant apporter une « solution » aux déficits évalués.

Travaux pratiques d’optométrie :

L’application pratique et la manipulation des instruments prennent une part importante afin d’acquérir une systématique rapide et sûre mettant en évidence les carences du processus visuel et laissant toute l’attention des praticiens libre de se tourner vers une première compréhension et évaluation des problèmes rencontrés, et de là, du comportement du sujet considéré. On introduit la notion d’une philosophie optométrique.

Contactologie théorique :

L’adaptation des lentilles est une composante à part entière de l’optométrie. L’approche théorique, tant anatomique et physiologique que mécanique et physique introduit les notions spécifiques de base nécessaires à l’application pratique de tous les types de systèmes de lentilles de contact. On développera également l’étude de l’élaboration et de la fabrication d’une lentille de contact : recherches, études, les matériaux et leurs paramètres (physiques – chimiques).

Travaux pratiques de contactologie :

Étude essentiellement destinée aux :

        1. Activités pratiques liées à la manipulation des différents appareils et instruments optométriques plus spécifiquement destinés à la contactologie , leur réglage et leur entretien.
        2. Évaluations pratiques des paramètres devant déterminer le type et le système de lentille pour un choix adapté aux aspects physiologiques de l’adaptation et aux exigences du sujet. Une étude sera réalisée des différents systèmes et procédés d’entretien pour une hygiène parfaite.
        3. Premières manipulations, pose et dépose des lentilles de contact.

Déontologie et législation professionnelle :

L’objectif de la première partie du cours est de permettre à l’étudiant de situer l’évolution de la profession dans son contexte historique et dans ses perspectives d’avenir, de décrire les faits marquants dans l’évolution de la profession, des techniques et des moyens de corrections et de les restituer dans leur contexte historique.La deuxième partie est consacrée à l’étude :

        • Du système de sécurité sociale en Belgique, sa structure et son fonctionnement
        • De l’assurance obligatoire en matière de soins de santé et des principaux services de l’INAMI
        • Du champ d’activité de l’opticien-optométriste et d’expliquer le profil professionnel en tenant compte du contexte légal et des conditions d’exercices de la profession

Éducation visuelle théorie :

Ce cours veut retracer l’histoire de l’éducation visuelle, définir les différents principes de base de l’éducation visuelle et décrire les stratégies d’apprentissage et le « pyramid level concept ».

Optique physiologique :

On définira la vue, la vision, l’accommodation et la convergence. Le fonctionnement physiologique de l’œil est expliqué par l’étude de l’œil schématique, des images rétiniennes, des phénomènes entoptiques et des muscles extra-oculaires. Une attention particulière sera accordée à l’acuité visuelle, au champ visuel et à la vision des couleurs.

Travaux pratiques de technologie optique :

A l’issue de ce cours l’étudiant sera capable de réaliser un équipement prêt à être présenté au client et monté avec tout type de verres (géométrie, matériaux, forme, épaisseur).

Stage pratique :

A son issue, l’étudiant sera capable d’exercer les activités suivantes : la vente, l’entretien, l’adaptation et la réparation d’articles destinés à la correction de la vision, la proposition aux choix du public tout en respectant les consignes de travail.


lea charts symbols

Technologie optique théorie :

Finalisation du cours par l’étude des différents traitements applicables sur les verres. Apprendre à interpréter une solution optométrique tout aussi bien au niveau du verre qu’en fonction de la demande et des besoins du client ainsi que du choix judicieux d’une monture et son ajustage.

Pharmacologie oculaire :

Ce cours permet d’identifier et de différencier les classes de médicaments ophtalmiques et assure la compréhension de leurs modes d’action, de leurs effets désirés et secondaires. Une étude approfondie est faite pour les myotiques, les mydriatiques, les hypotonisants oculaires, les anti-infectieux et anti-inflammatoires oculaires, les décongestionnants, les anesthésiques locaux ainsi que d’autres médicaments utilisés à des fins diagnostiques.

Séminaire de pathologie appliquée :

Alors que le cours de pathologie de 2e année est limité à l’étude du segment antérieur de l’œil et de ses annexes, ici, on décrit les pathologies du segment postérieur de l’œil (sclérotique, uvée, choroïde, vitré, cristallin, …) , du fond de l’œil (papille, rétine,…), des voies optiques (pupille, nerf optique, chiasma,…) et les troubles de la pression intra-oculaire (glaucome).

Éducation visuelle :

Au travers de sa propre perception et de la connaissance des divers instruments actuellement disponibles, l’étudiant sera capable d’apprendre aux autres à mieux dominer la vision et son développement mais aussi d’éduquer des fonctions telles que l’accommodation, la convergence et la visualisation.

Contactologie théorique :

Finalité d’une composante importante de l’optométrie – elle a souvent permis de faire connaître cette dernière du grand public – il s’agit maintenant d’expliciter les différents champs d’application par l’élaboration, la lecture et l’analyse d’un dossier d’adaptation. Approche d’adaptations spécifiques et particulières et leur suivi – orthokératologie, astigmatismes irréguliers (kératocônes) Bag Piggy, aphake et pseudoaphake, lentilles thérapeutiques.

Travaux pratiques de contactologie :

Intensification de la préparation et de l’élaboration du dossier basée sur des cas réels. Positionner et apprendre à poser une lentille par le sujet lui même, faire son « éducation » sur le plan de l’hygiène, de l’utilisation et de la surveillance afin d’aboutir à une adaptation optimale à tous les niveaux et sur tous les plans quels que soient les problèmes rencontrés.

Optométrie théorique :

L’analyse visuelle est complétée et approfondie. La comparaison est faite avec les autres méthodes existantes. Les chemins sont tracés pour la résolution des cas difficiles.L’optométrie pédiatrique et gérontologique y est présente au travers de l’étude du développement des problèmes posés par la société moderne. Simultanément, les déficiences de la vision binoculaire sont analysées depuis les plus profondes, associées au système moteur général, aux plus bénignes associées au système moteur oculaire. Les moyens de venir en aide et de rééduquer ces déficiences sont largement abordés. L’attention du candidat est attirée sur toutes les matières étudiées antérieurement afin de les associer à l’optométrie, lui permettre d’en faire une synthèse et d’en dégager les éléments qui lui serviront pendant toute sa vie professionnelle.

Stage pratique :

Le stage en 3e année se veut correspondre à une réelle insertion professionnelle consacrée principalement à l’optométrie.

Travaux pratiques d’optométrie :

Manipulation intensive des instruments y compris le rétinoscope et l’ophtalmoscope. Études des différents tests existants pour la recherche des déficiences visuelles plus rares. Mise en relation avec les principes de compensation étudiés en théorie. Analyse de nombreuses situations que le futur optométriste pourra rencontrer, tant au point de vue physiologique, psycho-physiologique que comportemental.

Travaux pratiques de technologie optique :

A l’issue du cours, l’étudiant pourra réaliser une opération technique significative de l’activité professionnelle en utilisant les méthodes et les moyens humains et matériels. En outre, il sera capable de réaliser un équipement prêt à être vendu au client, monté avec tout type de verres, dans tout type de monture en respectant la prescription et les spécifications minimales exigées en matière de montage et de centrage.

Épreuve intégrée :

Ce cours prépare l’étudiant à la réalisation de son travail de fin d’études en lui apportant une méthodologie de recherche, de synthèse et de rédaction de façon collective. De plus, un suivi individualisé est mis en place de façon à prodiguer les conseils adéquats à chaque étudiant en fonction de son sujet et à le préparer à sa défense orale. D’autre part, un expert assurera un encadrement de manière à aider l’étudiant à résoudre une analyse de cas sur base de résultats optométriques donnés.

Optométrie spécifique :

A l’issue de ce cours, l’étudiant sera capable:

        • d’établir des relations entre les lois, les concepts et les méthodes de l’optométrie générale et de l’optométrie spécifique;
        • de mettre en évidence, pour chaque cas étudié, les différences entre l’approche de l’optométrie générale et de l’optométrie spécifique;
        • de démontrer sa maîtrise des concepts essentiels dans les différents thèmes développés en optométrie spécifique (questions de compréhension, exercices de réflexion, analyses de cas type,…) pour:
          • la strabologie: aspects (étiologie, période d’apparition, mesures, évaluation, adaptation de l’organisme), types de strabisme, mécanismes de feed-back et adaptation sensorielle;
          • la basse vision et la pseudo-aphakie: permettra d’étudier les cas visuels non compensés par les moyens traditionnels.aspects physiologiques et psychologiques, types d’éducabilité corporelle et de la vision restante, formes et démarches d’assistance,
          • la vision des sportifs: modes d’évaluation de la vision en terme de mouvement, types de relation entre la perception visuelle et la réaction et performances dans l’espace;
          • la vision des enfants: modes d’évaluation de la vision en fonction de normes spécifiques, en terme de performances à l’apprentissage et à la lecture et analyse des dysfonctionnements et de leur impact sur la performance dans le développement sensoriel, moteur, intellectuel et émotif de l’enfant;
          • l’ergonomie et l’hygiène visuelle:
            • résolution d’un problème théorique appliqué à un cas particulier: identification du problème, analyse comparative, solutions et justification des choix.
          • la visuogenèse: analyse des fondements théoriques à la base de la visuogenèse, y compris le paradigme de Skeffington et le choix des techniques à mettre en oeuvre pour déterminer un premier bilan comportemental et un plan d’accompagnement optométrique;
          • l’éducation et l’entraînement visuels: élaboration d’un plan d’accompagnement d’éducation visuelle à partir de l’analyse de différents cas et justification des objectifs poursuivis et des résultats attendus
          • la psychologie de la vision: synthèse argumentée sur une thématique choisie en accord avec le chargé de cours.

Connaissances de gestion de base :

Sur le plan légal, la section a pour but de répondre aux exigences de l’article 7 de l’arrêté royal du 21/10/98 fixant les mesures d’exécution de la loi du 10/02/98 relative à la promotion de l’entreprise indépendante. Sur le plan socio-professionnel, la section vise à permettre à l’étudiant de maîtriser les compétences de base dans le domaine du droit, du commerce, de la comptabilité nécessaires à l’exercice de toute activité professionnelle à titre indépendant et à lui donner l’accès à la profession.

 

Conditions et inscription

 

lea charts symbols

Conditions d’admission

Les préinscriptions sont clôturées. Inscriptions à partir du 30/08/18 après-midi (pas d’inscriptions le 3 et 4/09/2018).

 

L’étudiant devra être en possession :

            • soit d’un certificat de l’enseignement secondaire supérieur belge (CESS)
            • soit d’un titre équivalent délivré par le service des équivalences

 

Les cours se donnant en français, une très bonne connaissance préalable de la langue française (à l’écrit et à l’oral) est impérative

Pour tout renseignement quant à l’obtention de cette équivalence : www.equivalences.cfwb.be


 

lea charts symbols   Inscription

 

Les préinscriptions sont clôturées. Inscriptions à partir du 30/08/18 après-midi (pas d’inscriptions le 3 et 4/09/2018).

 

TOUS LES DOCUMENTS DU DOSSIER D’ADMISSION

doivent être rédigés en français (ou accompagnés d’une traduction établie par un traducteur juré, aux frais de l’étudiant). Même en cas d’abandon de la procédure d’inscription ou des cours, les documents restent la propriété du C.E.S.O.A.

Pour les futurs étudiants belges et Union Européenne :

        • Formulaire d’inscription – belge et UE (formulaire-inscription-18-19-Belge-et-UE);
        • Extrait d’acte de naissance (original ou copie certifiée conforme) ;
        • Copie certifiée conforme de la carte d’identité nationale;
        • Copie certifiée conforme du CESS belge ou du diplôme de baccalauréat à orientation scientifique ou mathématique + copie certifiée conforme du relevé des notes d’examens;
        • Tous les certificats certifiés conformes de poursuite des études (universitaires, supérieures ou autres) depuis le bac jusqu’à l’année en cours, à l’étranger et ou/en Belgique
        • Équivalence au CESS, le cas échéant;
        • Lettre manuscrite de motivation. Qu’est-ce que l’Optique-Optométrie pour vous ?
        • Dérogations éventuelles

Pour les futurs étudiants ressortissants hors Union Européenne :

        • Formulaire d’inscription – ressortissant hors Union Européenne  (formulaire inscription 18-19 HUE)
        • Extrait d’acte de naissance (original ou copie certifiée conforme)2
        • Copie certifiée conforme de la carte d’identité nationale
        • Copie certifiée conforme du diplôme de baccalauréat à orientation scientifique ou mathématique (à défaut, copie certifiée conforme de l’attestation de non-délivrance du baccalauréat)
        • Copie certifiée conforme du relevé des notes d’examens
        • Tous les certificats certifiés conformes de poursuite des études (universitaires, supérieures ou autres) depuis le bac jusqu’à l’année en cours, à l’étranger et/ou en Belgique
        • Pour les étudiants issus de la promotion sociale, l’annexe à la circulaire PS 403/03
        • Pour les étudiants ayant suivi une formation en optique, les attestations de réussite ;
        • Equivalence au CESS ou attestation originale de dépôt d’un dossier d’équivalence. Pour tout renseignement quant à l’obtention de cette équivalence : www.equivalences.cfwb.be
        • Lettre manuscrite de motivation. Qu’est-ce que l’Optique-Optométrie pour vous ?
        • Copie de la carte d’identité du garant

Renseignements :
tel: 02/428.52.49
cesoa.bxl@sec.cfwb.be


1 – A titre exceptionnel, le Conseil des Études peut décider d’accorder certaines dérogations.
2 – La date de naissance ne peut être antérieure au 1er janvier 1995. A titre exceptionnel, le Conseil des Études peut cependant décider d’accorder certaines dérogations, sur la base de l’analyse détaillée du dossier rentré par l’étudiant.
 

Frais d’inscription

Les frais d’inscription comprennent :
        • toutes les notes de cours
        • le matériel spécifique que conserve l’étudiant après ses études
        • une assurance accidents
        • les frais de labo (verres, lentilles, montures)
        • le droit d’inscription imposé par la Communauté française de Belgique
        • les photocopies imposées lors des travaux de présentation dans certains cours

 

Détails frais inscriptions 2018 – 2019

 


Bon à savoir

                • réduction pour les demandeurs d’emploi
                • réduction pour les personnes minimexées ou inscrites au CPAS
                • droit aux allocations familiales et aux abonnements scolaires des transports en commun

Le paiement uniquement par bancontact ou virement postal, valide l’inscription.

 

Dépliant


Pour consulter notre dépliant, cliquez sur le lien :

 

lea charts symbols